Le Pont de la Salaire

Mettre le cap sur le pont de la Salaire sous lequel coule la Vertonne, limite naturelle entre Olonne et l'Ile d'Olonne. Le chemin serpente à travers les marais.

Le Pont de la Salaire : que ce soit pour travailler dans le marais, ou y faire paître les bêtes, il fallait s'acquitter autrefois d'un péage pour traverser en bac la Vertonne. Le nom "salaire" viendrait du fait que les douaniers étaient payés partiellement en sel.

Les Marais : ceux-ci sont privés, ce sont d’anciens marais salants, reconvertis en marais à poissons. L’eau est dite saumâtre, mélange d'eau douce et d’eau de mer. Au moment des coefficients les plus forts, les écluses sont ouvertes et le marais se vide partiellement.

A marée montante l’eau de mer est renouvelée. Chaque marais possède ses propres écluses, parfaitement visibles. Suivant les saisons vous pourrez observer les cygnes, mouettes, sternes, goélands et les cormorans qui étirent leurs ailes pour se faire sécher. La flore du marais est typique : la saladelle appelée aussi lavande de mer à cause de sa couleur bleu-mauve, l’obione et la salicorne que l’on conditionne à la façon des cornichons.